Accueil

Vie de forgeron

Commencer à forger

Forge à gaz miniature

Forge à gaz

Forge à charbon

Outils - tenaille

Outils - guillotine

Outils - divers

Outils pour la maison/jardin

Premier couteau

Couteaux pour cuir

Couteau Africain

Damas

Etui à outils

Barbecue

Four à pizza

Contactez moi


Pour la majorité des travaux de forgeage (en dehors de la coutellerie ou des petits travaux ponctuels), j’utilise ma forge à charbon. Cette photo ne correspond pas à la forge terminée, mais je la trouve sympa avec la neige.


Découpe d’une plaque striée de récupération de 6mm d’épaisseur pour faire les contours et le fond du foyer.

Soudure des plaques.

Réalisation du système de récupération des cendres et arrivée d’air.

Soudure du support sur roue.

On vérifie que ça s’emboite bien.

Mise en forme des briques réfractaires. C’est des briques réfractaires ordinaires qui viennent d’un magasin de bricolage. C’est possible de trouver des briques qui résistent à des température plus hautes mais d’après les premiers essais, ça fait le boulot.

Une petite photo de la forge dans la neige avec le ventilateur installé. Le tuyau est un flexible utilisé pour les lignes d’échappement. C’est probablement possible de trouver un équivalent plus économique et aussi moins rigide.

Système pour vider les cendres. Je l’utilise aussi pour régler l’arrivée d’air. C’est pas la méthode habituelle de jouer sur une fuite d’air mais ça marche.

Premier test. Elle fonctionne très bien. On dispose des briques en plus pour modifier la taille du foyer.

Le fond de la forge est en acier de 8mm d’épaisseur avec quelques trous. Une pièce en fonte serait plus durable.

Une feuille en Inox est ajoutée pour éviter que les briques ne collent au fond de la forge.

Ajustage des briques.

Un peu de peinture. On met des roues pleines.

Vue détaillée du ventilateur.

Réalisation d’une bâche sur mesure car la forge restera parfois à l’extérieur.

Forgeage d’outils pour gérer le feu. Sur cette photo, on distingue aussi un contour de 20mm d’épaisseur autour de la forge.



Je suis très satisfait de cette forge. La seule amélioration du design si je devais en construire une autre est la profondeur de la zone de combustion. Quelques centimètres en plus seraient nécessaires. J’avais des doutes par rapport à la puissance de la ventilation mais c’est suffisant. Je dois encore ajouter un réglage du débit d’air (à la place d’ouvrir la trappe inférieure) mais j’hésite entre un réglage électronique ou mécanique sur le tuyau. En attendant, ça reste comme ça (- ;





   Visitez la chaine YouTube de la forge ! (- ;
N’hésitez pas à y lasser un message.




Avertissement de sécurité

Forger comporte beaucoup de dangers car on travaille avec du feu, des objets très chauds et parfois lourds et pointus ou coupants. Il peut y avoir des projections dans des directions imprévisibles. Mais les risques peuvent être très limités en respectant des règles assez élémentaires. Toujours porter des lunettes de protection. Les gants de soudeur sont aussi incontournables pour la majorité des manipulations. Il faut éviter de porter des vêtements synthétiques et le port d’un tablier en cuir est conseillé. En plus, on a le style avec un beau tablier en peau de vache (- ; Attention aux chaussures ! C’est incroyable les dégâts qu’un morceau de métal chauffé au rouge/jaune (et souvent assez pointu ou coupant en plus) peut faire en tombant et ça arrive quand même assez régulièrement. Des chaussures légères vont fondre et c’est la brulure assurée. Il faut porter des chaussures de travail hautes en cuir. Pour les risques d’incendie, le seau d’eau à proximité est indispensable. L’extincteur aussi. Enfin, une protection respiratoire est nécessaire pour les travaux de meulage. Et il faut veiller à la bonne évacuation des fumées.